Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 06:00

22nd November! That is the day they would open Paso Agua Negra... . We are happy to have this news since the pass remains for more than half of the year closed due to the heavy snow fall. Till then we cycle and enjoy Chile.

 

Life in Chile is easy and comfortable, lots of consumption, big malls and an economy that is growing at a 12% rate based mainly on the copper industry. People are also very friendly and curious to know where we are from. Riding from Copiapo to La Serena brings us from the driest desert to see again the Pacific ocean (last time it was in Panama).

 

Finally we make our way to the beautiful Elqui valley where most of the Pisco in Chile is produced. Vicuña is the last place to stock up on food, there we go! The pass on the Chilean side is gorgeous bringing us through long valleys with coloured mountains. Camping next to the Laguna was incredible! The higher we are climbing the temperature drops and obviously the last night at 4,200mts the water freezes even inside the tent. We finally reach the top of what is considered the highest pass between Chile and Argentina (4,775m). On the way down snow walls that have been dynamited to make the way go through... a vast valley full of colours and a river stream that symbolizes the end of our Andean crossings.

 

For more info about this Pass, click HERE!

1

  Pour plus d'info sur cette traversee,  cliquer ICI!


On ne se lasse pas de ces traversees Chili - Argentine et vice versa via la Cordillere. Le Paso Pircas Negras n'ouvrant pas avant la mi-janvier, on opte donc pour son voisin, le Paso Agua Negra qui lui ouvrira ses flancs le 22 novembre prochain faute a un acces encore en chantier des deux cotes Chili et Argentine. D'ici la, on apprecie l'ambiance de l'ocean Pacifique, les etapes le long du desert d'Atacama et le repos dans les villes de Copiapo et La Serena tout en peaufinant l'ascension du prochain col.

 

Celle-ci nous fera passer du niveau de la mer - La Serena via Vicuña - derniere bourgade bien jolie au coeur des vignes et extraction de Pisco (equivalent du Cognac dans nos contrees) et la vallee fertile nommee "Elqui" a son point culminant marquant la frontiere entre les 2 pays a une altitude de 4'775m.

 

2 (1)

  En route, de jolies et impressionnantes vallees...

 

2 (2)

  ... aux moults courbes...

 

3 (1)

  ... et ou les rivieres ne manquent pas. Chose rare lors de nos dernieres traversees, ici il y a toujours un ravitaillement en liquide possible. Ca vaut de l'or pour nous: baignade rafraichissante en fin de journee, eau a volonte pour cuisiner - faire une mini-vaisselle et pas besoin de se trimbaler 6 litres d'eau sur les porte-bagages toute la journee!

 

3 (2)

  'Embalse La Laguna' - situee a une altitude de 3'100 que l'on atteint apres 3 jours d'efforts, camping spot parfait la veille!

 

3 (3)

 

4 (1)

  Les vallees se succedent


DSCN4636 Stitch

4 (2)

  Les degrades de couleurs font leur apparition

 

4 (3)

  L'altitude commencerait de nous donner des hallucinations: Corinne suivant Corinne!?!

 

5

  Dernier camping spot - 4'100m. Nuit frisquette, les bouteilles d'eau gelent a l'interieur de la tente.

Demain on lancera l'assaut final, zigzag en perpective

 

618km, 700m de denivelee positive et 5 lacets interminables

 

6 (1)

  Joli coup d'oeil en contre-bas!

 

6 (2)

 

7 (2)

  Paso Agua Negra et ses 4'775m d'altitude atteint apres 4,5 jours d'ascension et 234km de pure montee, la plupart du temps progressive. Les 84 derniers kilometres de montee ne sont pas asphaltes.

On quitte le Chili, son mega confort et societe de consommation et filons sur le pays roi des 'parrillas' (grill) a la population chaleureuse.

 

7 (1)

  Le vent et donc le froid sont de la partie, bienvenue en Argentine!

 

8

  Une descente tout aussi consequente nous attend...

 

9 (3)

  ... via les restes neigeux et penitents

 

9 (1)

 

9 (2)

 

10 (1)

 

10 (2)

 

10 (3)

 

11

  Le poste frontiere argentin est franchi a 'Las Flores' apres 90 kilometres de descente, l'asphalte cabossee reprend ses droits

 

 

Rodeo - puis une derniere ligne droite jusqu'a San José de Jachal ou nous retrouvons le vent de face  et revons d'un temps de repos et surtout d'une douche.  L'arrivee sur la place centrale du village n'est pas bien calculee - il est 15h00 et donc 'siesta time' pour tout le peuple Argentin! Ce qui equivaut a une paralysie totale, echoppes - restaurants, tout est ferme! La patience est de mise, on troque les tenues d'hiver pour une ambiance bouillonnante, on reprend les habitudes des basses plaines, nous voila dorenavant prets a suivre la mythique 'Ruta 40' filant plein Sud et menant a la Terre de Feu... . 
Ce fut notre derniere traversee, notre dernier contact avec l'altitude et ambiance montagneuse que l'on apprecie tant. Place a la Pampa, aux lignes droites sans trop d'interet, au vent mechant. Region des 7 lacs et Patagonie en vue!

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseba & Co' - dans SOUTH AMERICA
commenter cet article

commentaires

bouchaib 14/11/2015 17:17

lavlps

Joseba & Corinne are in

  profile carre noir   Bienne

     SWITZERLAND

     64'204 km

    53 countries 

    60 moon2 

 Last update:  15th of April 2014

 

 

route-since-2009.jpg

ok

Search ...?...

Photo Gallery

 title

A méditer...

J'ai rencontré des gens tellement pauvres que la seule chose qu'ils possédaient... était l'argent!

Jean-Béliveau, 11 ans de tour du monde à pieds

  @ @ @