Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 15:36

 

South Africa!! Finally we reached it after 8 months through Africa....indeed it is very different to all countries we have been before. We are happy to have good infrastucture, roads, no more fear of malaria, drinking water from the tap... but at the same time we also miss the spontaneity of the Africans, the "black" locals do not great us anymore while we ride on the road, the kids do not run after us, they simply ignore us... On the contrary the "whites" are impressed by our trip, ask many questions and always give us something to "bless us" eg bottle of water, cup of coffee, etc. We still need to get used to the new rules: security concerns make it difficult for wild camping, all is fenced and all the food is bought in big supermarkets. We are approaching a beautiful area with the Drakensberg mountains, these days we are also lucky to be hosted by Bridget and Carlos, 2 biker travellers met 2 years ago on the road, a great place to rest before heading to the Sani Pass into Lesotho.

 

 

 

collage natal

 

 

Fini l'ambiance et les senteurs d'Afrique! Dorenavant, le develeppement bat son plein. Contraste et choc pour nous apres plus de 8 mois passes a vadrouiller sur ce continent.

 

Les marches de rues et etalages de legumes, les enfants courants a nos cotes, les saluts et larges sourires, les mini-bus bondes de passagers entasses telles des sardines, les odeurs pas forcement agreables... disparus. En place, des supermarches, fast food - KFC pour ne citer que le plus populaire du coin et des grands espaces vides de vie.

 

On s'y attendait, on etait prepare. Neanmoins le choc est marquant! On s'adapte tant bien que mal, la strategie de camping se veut toute differente.

 

Auparavant, rien de plus facile: on se pointait a l'heure de la fin des classes, un professeur nous ouvrait une salle de classe pour la nuit, nous aiguillait en direction de la pompe a eau. Partout, il etait possible de planter la tente: aux abords des eglises, du poste de police ou tout simplement a cote de la hutte du chef du village. Et bien sur, l'option camping sauvage etait vaste...

 

A present, quelle option...

Terrain de camping? hors de prix pour notre petit budget

Camping sauvage? pas sur et encore plus difficile de se faufiler avec un velo sous les innombrables barbeles

Eglises ou terrain prive? Avec beaucoup de chance si le proprietaire veut bien prendre la responsabilite de nous heberger

La solution miracle? Les agriculteurs!! De la place, securite, eloignement de la civilisation donc des soucis et surtout une generosite impressionnante!

 

Ca y est, on prend le rythme, le soleil se couche, on repere un domaine, s'engageons sur un chemin de traverse en direction de la ferme voulue. La reaction est identique, bras ouverts, chambre ou beau gazon pour planter la tente, a choix...

 

Cote decor, les forets et la verdure refont apparition, le terrain est hautement valonne, les espaces vastes. Plaisant. On repere les routes regionales histoire de s'eloigner du trafic au maximum, Piet Retief - Paulpietersburg - Vryheid - Dundee, la chaine des Drakensbergs est proche. Derniere ligne droite avant Howick, petite ville bien attendue.

 

DSCN0648

 

P1050116

 

DSCN0653

 

P1050124

 

Bridget & Carlos, 2 bikers croises quelques 2 ans auparavant au Ladakh y sont etablis. Encore un accueil chaleureux. Le repos se passe en leur compagnie en attente d'une fenetre meteo favorable pour filer en diretion du Lesotho...

 

DSCN0682

Howick Falls - 94 metres

Partager cet article

Repost 0
Published by Joseba & Co' - dans AFRICA
commenter cet article

commentaires

piscines bois semi enterrées 11/11/2011 05:43


excellent votre billet je note de suite ton site dans mes favoris


Joseba & Corinne are in

  profile carre noir   Bienne

     SWITZERLAND

     64'204 km

    53 countries 

    60 moon2 

 Last update:  15th of April 2014

 

 

route-since-2009.jpg

ok

Search ...?...

Photo Gallery

 title

A méditer...

J'ai rencontré des gens tellement pauvres que la seule chose qu'ils possédaient... était l'argent!

Jean-Béliveau, 11 ans de tour du monde à pieds

  @ @ @